Frankenstein 1918

Lus sur le Web

Frankenstein 1918

Est-ce que le livre n’est pas légèrement trop court ? On peut le penser, parce qu’il y a quelque chose de fascinant dans cet univers que l’on maîtrise sans le maîtriser tout à la fois. Hommage à une romancière iconique, hommage à notre Histoire, à ceux qui se sont battus, qu’ils aient le choix ou non, Frankenstein 1918 est aussi un vibrant hommage à la vie.

(...)c'est un grand plaisir de lecture, avec un monstre émouvant, un Churchill cabotinant comme au théâtre, des pointes d'humour, une vraie dynamique, une replongée salutaire dans l’œuvre maîtresse de Mary Shelley, et deux/trois transpositions bien vues.

Johan Heliot, s’il se fonde sur le roman classiquissime de Mary Wollstonecraft Shelley (même si, en définitive, on en connaît moins le contenu parce qu’on l’a effectivement lu que par le quasi-inconscient collectif associé à la Créature), s’en sert plutôt de tremplin pour plonger dans un bain culturel inédit.