La courte échelle / Nouvelles

Nouveautés

Langue

Tout

Anglais (0)

Français (91)

Allemand (0)

Espagnol (0)

Italien (0)

 

Date de parution

Tout

7 derniers jours (0)

30 derniers jours (0)

Année en cours (0)

 

Date d'ajout au catalogue

Tout

7 derniers jours (0)

30 derniers jours (0)

Année en cours (0)

 

Editeur

Delete La courte échelle

 

Collection

Nouvelle adulte (54)

Roman adulte (6)

Nouvelle adultes (5)

 

Catégorie

Delete Nouvelles

 

Public

Adulte (91)

 

Format

Tout

PDF (91)

EPUB (91)

AUDIOBOOK (0)

 

Nombre de prêts

Tout (91)

20 - 40 (0)

40 - 100 (91)

Plus de 100 (0)

Plus d'options

Résultats : 1 - 50 sur 91 Trier par : 

Autochtones de la nuit

de Stanley Péan La courte échelle ( 5 août 2011)

Couples esseulés, enfants de la dernière chance, victimes du hasard et prédateurs en tous genres: la faune bigarrée de ce recueil fraye en eaux troubles. Seize nouvelles où une humanité ordinaire s'inflige...


Point de fuite

de Stanley Péan La courte échelle (17 octobre 2012)

La nuit, tous les chats son gris, dit le proverbe. La nuit, c’est aussi le moment redouté où les hantises du passé ressurgissent sans crier gare. Démons du coeur et du corps de l’Amérique urbaine, ou...


La fin d'une histoire d'amour

de Stanley Péan La courte échelle (19 septembre 2012)

La nuit, tous les chats son gris, dit le proverbe. La nuit, c’est aussi le moment redouté où les hantises du passé ressurgissent sans crier gare. Démons du coeur et du corps de l’Amérique urbaine, ou...


Un lièvre dans un collet

de Stanley Péan La courte échelle (29 août 2012)

La nuit, tous les chats son gris, dit le proverbe. La nuit, c’est aussi le moment redouté où les hantises du passé ressurgissent sans crier gare. Démons du coeur et du corps de l’Amérique urbaine, ou...


Remonter le fleuve

de Stanley Péan La courte échelle (22 août 2012)

La nuit, tous les chats son gris, dit le proverbe. La nuit, c’est aussi le moment redouté où les hantises du passé ressurgissent sans crier gare. Démons du coeur et du corps de l’Amérique urbaine, ou...


La nuit démasque

de Stanley Péan La courte échelle ( 8 août 2012)

La nuit, tous les chats son gris, dit le proverbe. La nuit, c’est aussi le moment redouté où les hantises du passé ressurgissent sans crier gare. Démons du coeur et du corps de l’Amérique urbaine, ou...


Brasiers

de Stanley Péan La courte échelle ( 1 août 2012)

La nuit, tous les chats son gris, dit le proverbe. La nuit, c’est aussi le moment redouté où les hantises du passé ressurgissent sans crier gare. Démons du coeur et du corps de l’Amérique urbaine, ou...


Le danger croît avec l’usage

de Stanley Péan La courte échelle (25 juillet 2012)

La nuit, tous les chats son gris, dit le proverbe. La nuit, c’est aussi le moment redouté où les hantises du passé ressurgissent sans crier gare. Démons du coeur et du corps de l’Amérique urbaine, ou...


Revoir Limoilou

de Stanley Péan La courte échelle (18 juillet 2012)

La nuit, tous les chats son gris, dit le proverbe. La nuit, c’est aussi le moment redouté où les hantises du passé ressurgissent sans crier gare. Démons du coeur et du corps de l’Amérique urbaine, ou...


À qui sait attendre

de Stanley Péan La courte échelle (11 juillet 2012)

La nuit, tous les chats son gris, dit le proverbe. La nuit, c’est aussi le moment redouté où les hantises du passé ressurgissent sans crier gare. Démons du coeur et du corps de l’Amérique urbaine, ou...


Monsieur Toulemonde

de Stanley Péan La courte échelle ( 4 juillet 2012)

La nuit, tous les chats son gris, dit le proverbe. La nuit, c’est aussi le moment redouté où les hantises du passé ressurgissent sans crier gare. Démons du coeur et du corps de l’Amérique urbaine, ou...


Caméléon

de Stanley Péan La courte échelle (27 juin 2012)

La nuit, tous les chats son gris, dit le proverbe. La nuit, c’est aussi le moment redouté où les hantises du passé ressurgissent sans crier gare. Démons du coeur et du corps de l’Amérique urbaine, ou...


Et au nom des enfants encore à naître

de Stanley Péan La courte échelle (20 juin 2012)

La nuit, tous les chats son gris, dit le proverbe. La nuit, c’est aussi le moment redouté où les hantises du passé ressurgissent sans crier gare. Démons du coeur et du corps de l’Amérique urbaine, ou...


Blues en rouge sur blanc

de Stanley Péan La courte échelle (13 juin 2012)

La nuit, tous les chats son gris, dit le proverbe. La nuit, c’est aussi le moment redouté où les hantises du passé ressurgissent sans crier gare. Démons du coeur et du corps de l’Amérique urbaine, ou...


Portrait de l’auteur, un verre à la main

de Stanley Péan La courte échelle ( 6 juin 2012)

Dans une société moins différente de la nôtre qu’on aimerait le croire, le sentiment amoureux est une maladie mentale grave que l’on soigne par un traitement radical, voire mortel.


Le cabinet du Docteur K

de Stanley Péan La courte échelle (30 mai 2012)

Dans une société moins différente de la nôtre qu’on aimerait le croire, le sentiment amoureux est une maladie mentale grave que l’on soigne par un traitement radical, voire mortel.


Passion privée

de Stanley Péan La courte échelle (23 mai 2012)

Dans une société moins différente de la nôtre qu’on aimerait le croire, le sentiment amoureux est une maladie mentale grave que l’on soigne par un traitement radical, voire mortel.


Toute la ville chantait

de Stanley Péan La courte échelle ( 2 mai 2012)

Dans une société moins différente de la nôtre qu’on aimerait le croire, le sentiment amoureux est une maladie mentale grave que l’on soigne par un traitement radical, voire mortel.


La mort du Mèt

de Stanley Péan La courte échelle (25 avril 2012)

Dans une société moins différente de la nôtre qu’on aimerait le croire, le sentiment amoureux est une maladie mentale grave que l’on soigne par un traitement radical, voire mortel.


Ce soir de lune mauvaise

de Stanley Péan La courte échelle (12 avril 2012)

Dans une société moins différente de la nôtre qu’on aimerait le croire, le sentiment amoureux est une maladie mentale grave que l’on soigne par un traitement radical, voire mortel.


Son jardin d’ombres

de Stanley Péan La courte échelle ( 5 avril 2012)

Dans une société moins différente de la nôtre qu’on aimerait le croire, le sentiment amoureux est une maladie mentale grave que l’on soigne par un traitement radical, voire mortel.


Fièvre d’un mercredi soir

de Stanley Péan La courte échelle (30 mars 2012)

Dans une société moins différente de la nôtre qu’on aimerait le croire, le sentiment amoureux est une maladie mentale grave que l’on soigne par un traitement radical, voire mortel.


Chuuuut !

de Stanley Péan La courte échelle (22 mars 2012)

Dans une société moins différente de la nôtre qu’on aimerait le croire, le sentiment amoureux est une maladie mentale grave que l’on soigne par un traitement radical, voire mortel.


From Schenectady, with love

de Stanley Péan La courte échelle ( 9 mars 2012)

Dans une société moins différente de la nôtre qu'on aimerait le croire, le sentiment amoureux est une maladie mentale grave que l'on soigne par un traitement radical, voire mortel.


Un lointain printemps

de Stanley Péan La courte échelle ( 2 mars 2012)

Dans une société moins différente de la nôtre qu’on aimerait le croire, le sentiment amoureux est une maladie mentale grave que l’on soigne par un traitement radical, voire mortel.


Perdre son temps

de Stanley Péan La courte échelle (24 février 2012)

Dans une société moins différente de la nôtre qu’on aimerait le croire, le sentiment amoureux est une maladie mentale grave que l’on soigne par un traitement radical, voire mortel.


N'ajustez pas votre appareil

de Stanley Péan La courte échelle ( 3 février 2012)

Dans une société moins différente de la nôtre qu'on aimerait le croire, le sentiment amoureux est une maladie mentale grave que l'on soigne par un traitement radical, voire mortel.


Poussières d'arc-en-ciel

de Stanley Péan La courte échelle (20 janvier 2012)

Dans une société moins différente de la nôtre qu'on aimerait le croire, le sentiment amoureux est une maladie mentale grave que l'on soigne par un traitement radical, voire mortel.


La nuit démasque

de Stanley Péan La courte échelle (19 décembre 2011)

La nuit, tous les chats son gris, dit le proverbe. La nuit, c'est aussi le moment redouté où les hantises du passé ressurgissent sans crier gare. Démons du coeur et du corps de l'Amérique urbaine, ou fantômes...


CODA : tu ne m'oublieras pas

de Stanley Péan La courte échelle (19 décembre 2011)

Nouvelle tirée du recueil Autochtones de la nuit.


Autochtones de la nuit

de Stanley Péan La courte échelle (16 décembre 2011)

Un climat inquiétant, où une humanité ordinaire s'inflige les petites et grandes violences issues de l'incapacité d'aimer, de la haine brûlante et des regrets mortels.


Le cabinet du Docteur K

de Stanley Péan La courte échelle ( 2 décembre 2011)

À bien y penser, lorsqu'il le résume simplement, son problème ne paraît pas si catastrophique: un cauchemar, toujours le même, revient le hanter nuit après nuit. Juste ça. Rien de plus complexe, de plus...


Cocooning

de Stanley Péan La courte échelle ( 2 décembre 2011)

Nouvelle tirée du recueil Autochtones de la nuit.


Ton sourire triste, sur le quai d'en face

de Stanley Péan La courte échelle (25 novembre 2011)

Nouvelle tirée de Autochtones de la nuit.


Le long et tortueux chemin qui mène à ta porte

de Stanley Péan La courte échelle (18 novembre 2011)

Nouvelle tirée de Autochtones de la nuit.


Aux dernières nouvelles, Manu

de Stanley Péan La courte échelle (11 novembre 2011)

Nouvelle tirée de Autochtones de la nuit.


Belle comme le mensonge

de Stanley Péan La courte échelle ( 4 novembre 2011)

Nouvelle tirée de Autochtones de la nuit.


Sévices amoureux

de Stanley Péan La courte échelle (28 octobre 2011)

Nouvelle tirée de Autochtones de la nuit.


Mascarade

de Stanley Péan La courte échelle (21 octobre 2011)

Nouvelle tirée de Autochtones de la nuit.


Le samedi soir, quand la tendresse

de Stanley Péan La courte échelle (14 octobre 2011)

Nouvelle tirée de Autochtones de la nuit.


Aïsha

de Stanley Péan La courte échelle ( 7 octobre 2011)

Couples esseulés, enfants de la dernière chance, victimes du hasard et prédateurs en tous genres: la faune bigarrée de ce recueil fraye en eaux troubles. Seize nouvelles où une humanité ordinaire s'inflige...


L'embellie qui s'?en vient

de Stanley Péan La courte échelle (30 septembre 2011)

Nouvelle tirée de Autochtones de la nuit.


Pour la route

de Stanley Péan La courte échelle (23 septembre 2011)

Nouvelle tirée de Autochtones de la nuit.


Les mains tendues

de Stanley Péan La courte échelle (16 septembre 2011)

Nouvelle tirée de Autochtones de la nuit.


L'art et la curiosité

de Stanley Péan La courte échelle ( 9 septembre 2011)

Nouvelle tirée de Autochtones de la nuit.


Donnacona en tête

de Stanley Péan La courte échelle ( 2 septembre 2011)

Nouvelle tirée de Autochtones de la nuit.


Les nuits les plus noires

de Stanley Péan La courte échelle (26 août 2011)

Nouvelle tirée de Autochtones de la nuit.


Mal à l'âme

de Stanley Péan La courte échelle (19 août 2011)

Nouvelle tirée de Autochtones de la nuit.


Je ne comprends pas

de Stanley Péan La courte échelle (12 août 2011)

Nouvelle tirée de Autochtones de la nuit.


Noël bio

de André Marois La courte échelle (15 juillet 2011)

Nouvelle aussi noire que captivante, empreinte de l'humour grinçant qui caractérise la plume d'André Marois.